MERMOZ, 
L’ARCHANGE DE L’AÉROPOSTALE

Teaser Mermoz, l'Archange de l'Aéropostale

Découvrez en avant-première le teaser du documentaire "Mermoz, l'Archange de l'Aéropostale" / Diffusion Mardi 27 Octobre à 23h30 sur RMC Découverte.Un film de Laurent Portes produit par BBC Worldwide France.Avec le soutien de La Ville de Toulouse / Piste des Géants-Aéro et La Banque Populaire OccitaneSynopsis: Héros épique, demi-dieu moderne, chevauchant les airs aux commandes d'une machine de fer et de feu au mépris du danger, Mermoz a été l’un des pionniers des lignes Latécoère et Aéropostale qui ont marqué à jamais l’histoire aéronautique de Toulouse et révolutionné les échanges dans le monde. De jour comme de nuit, l’objectif était de faire passer le courrier à tout prix, partout et par tous les temps. Le 12 mai 1930, Jean Mermoz est le premier pilote à réussir la première traversée postale entre la France, Dakar et l'Amérique du Sud à bord d’un Latécoère 28. Il ouvre la voie commerciale de l'Atlantique sud, enjambe le Sahara et la cordillère des Andes. De ses débuts de pilote sur la ligne Toulouse-Barcelone sur Breguet XIV à ses accidents et aventures dans le désert, où il a été capturé par les Maures puis libéré contre rançon, le film de Laurent Portes retrace les grands exploits du colosse aux longs cheveux bruns surnommé « L’Archange » ou « Le Grand » par ses compagnons de route.

Posté par BBC France sur jeudi 22 octobre 2015

Avant-première du film de Laurent PORTES, « Mermoz, l’archange de l’Aéropostale »

dans le cadre de la préfiguration de la piste des Géants

Lundi 26 octobre 2015 à 20h à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines,  12 place Saint-Pierre à Toulouse

Cliquez ici pour vous inscrire


Synopsis du film
« L’aviation, comme toutes les grandes œuvres humaines, est née avant tout d’une mystique. Le besoin idéal de s’évader de soi-même, la volonté de s’élever des contingences d’une vie terrestre trop étroite ont fait se cristalliser peu à peu l’idée du vol humain dans le cerveau des hommes. L’aviation fut le résultat d’une œuvre de foi. »

Ainsi Jean Mermoz évoque-t-il dans son ouvrage autobiographique « Mes Vols » (Flammarion, 1937) l’aventure de l’aviation dont il reste aujourd’hui encore l’une des figures majeures : une quête mystique, presque religieuse. Une foi séculière, qui l’a poussé, lui et bien d’autres parmi lesquels Antoine de Saint-Exupéry et Henri Guillaumet, à repousser sans cesse les limites de l’impossible.

« »